TOTALLY MEGALO

B y E l i s a b e t  h    N d a l a

P a r i s  -  F r a n c e

LA FONDATRICE

Interview Miss Niouz 2018

POURQUOI UN TELLE AMBITION?

 

" On a tous envie de vivre une vie qui a du sens. Mais comment le faire si à la base, on n’est pas conscient qu’on a de la valeur?

Sans cette pensée, cette certitude, cette force en somme, on ne vit  que partiellement, puisqu’on connait son potentiel, ses possibilités, sa magie où autre appellation. On  « sous » vit, puisqu’on se sous-estime.

Attention, pas de reproche derrière mes mots. Nous sommes quasiment tous logés à la même enseigne. Tantôt le produit de notre éducation, de notre culture, de notre environnement. Tout cela ancre des croyances si profondément qu’il est difficile de s’en défaire. Certains y parviennent très bien seuls, mais pour la plus part d’entre nous, on avance avec ces poids…Et dire que souvent, il suffit juste d’une personne , d’un parole, d’un contexte bienveillant et valorisant, pour faire briller toute notre lumière intérieur, toute notre grandeur. Oui, elle est en chacun de nous, j’en suis certaine.

Alors, j’ai décidé aujourd'hui, lorsque j’en ai la possibilité, d’être cette parole, ce contexte, cette personne qui va révéler, sublimer votre valeur.

Mais pourquoi me direz-vous?

Je suis persuadée que dotée de cette force l’être humain est extraordinaire. Il est pleinement lui et peut apporter aux autres à travers de petites ou de grandes choses…peu importe d’ailleurs, ce n’est que du positif.

Alors je me mets au service de la croyance qui m’habite et que j’assume depuis plusieurs mois maintenant. Mais je le fais à ma façon, avec ma casquette, mon regard et ma sensibilité de galeriste, métier que j’adore. Je le fais avec la foi que j’ai dans l’art à faire évoluer les certitudes.

Pour cela, je donne de ma personne et parfois je choisis de me faire violence, mais toujours en douceur. Comme pour le projet artistique  à l’origine, de mon engagement. Projet qui m’a amené à collaborer avec 15 artistes qui m’ont ouvert leur univers. Cette expérience m’a permis d’expérimenter physiquement, et moralement ce secret bien gardé et souvent décrié qu’est l’Estime de soi assumée et à fait naître une collection de 50 photographies d’art à travers la collection initiale.

Aujourd’hui, ce secret, je ne me vois pas le garder pour moi, ça retirerait tellement de sens à ma vie. Alors, je veux faire de l’estime de soi un art, plus précisément, l’élever au rang d’art.. Pour cela, j’ai décidé de créer un monde, des règles qui le régissent , à la base duquel on trouve la philosophie Totally Megalo. Je me fonds dans les habits de sa représentante pour diffuser l’idée d’une grandeur artistique assumée et les propositions associées. "

Elisabeth Ndala, une Galeriste 3.0,  au parcours inspiré, et inspirant

La vie est faite de hasard, de bonheur, d’épreuves et de rencontres. De celles qui marquent à jamais, qui font changer le cours de ce long fleuve parfois calme et parfois si houleux qu’est la vie. Il faut savoir en percevoir toute la richesse et sentir qu’elles sont de véritables cadeaux, offerts au détour d’une rue, dans son pays ou ailleurs, en plein jour ou au cœur  de la nuit. Peu importe en réalité car seul compte ce que l’on en fait.

 Elisabeth Ndala a vécu cela, ce genre de rencontre cruciale qui a bouleversé sa vie : en 2002, sur l’île de Gorée au Sénégal, elle croise le regard et le talent de l’artiste Amdy By Fall et après deux heures de conversation, elle a la conviction que c’est auprès des artistes que sa vie va se dérouler dorénavant.

Gestionnaire dans le nucléaire, elle continue sa route, mais dans sa tête et surtout son cœur, une petite graine s’est plantée. Elle mettra 10 ans à grandir.

 

En 2010, elle choisit de réinventer sa vie car elle sait que son avenir est ailleurs. Ces  sensations et émotions ressenties à Gorée ne se sont pas évanouies bien au contraire.

Plus vivaces que jamais, elles la poussent à suivre un 3ème cycle, en conduite de projets culturels pour se familiariser avec le monde de l’art. Mais elle sait qu’il lui reste tout à apprendre. Pour cette jeune femme aux yeux d’ébènes et au port altier, ce challenge lui donne des ailes car elle n’a qu’un désir, suivre cette voie, « cette envie qui vient de l’intérieur » comme elle le dit.

Décidément, elle n’aime pas la facilité et ce nouveau métier n’est pas un caprice et elle le prouve en ouvrant en 2012 sa première galerie à Bagnolet ! Volontaire, passionnée, ouverte sur le monde et les autres, elle veut prouver que l’art a sa place dans ce contexte urbain trop souvent dénigré. Pari réussi !

Sa première exposition, « Des Femmes », donne tout de suite le ton de l’état d’esprit de la galeriste : en choisissant deux artistes de sexe opposé pour se questionner sur le regard de la femme, Elisabeth Ndala adopte une facture audacieuse. Et puis les expositions s’enchaînent aux thèmes plus différents les uns des autres – de « Art Business », à « Influences Africaines » - avant de s’installer à Paris. Là, la galeriste maintenant aguerrie, affirme sa patte avec ses expositions « En corps », « Street Girl etc. », ou encore « Eros ».

Aujourd’hui à la tête du projet artistique #TOTALLYMEGALO, Elisabeth Ndala veut enrichir le champs de l’œuvre d’art et faire évoluer la relation galeriste, artiste en bousculant les codes. Elle devient donc une « galeriste 3.0, Inspiratrice de grandeur ». Avec encore une longue route devant elle, Elisabeth Ndala n’a pas fini de vous surprendre…

Interview  2015, Emissoin "Valeurs" par Mathieu Toulza du Bonnet.